En juin 2018, la direction de Walibi Belgium, propriété de la Compagnie des Alpes, inaugurait en grandes pompes la toute nouvelle zone : Exotic World, comprenant un attraction, un point de restauration et une nouvelle thématisation. Cette nouveauté n’est que la première pierre du vaste plan d’investissement annoncé par la destination. Mais alors, Exotic World augure-t-il un avenir optimiste pour les futurs ajouts ?

Après Pulsar en 2016 et une rénovation d’ampleur pour Aqualibi à l’Hiver 2017, Exotic World est la dernière nouveauté en date que les visiteurs de Walibi Belgium peuvent découvrir.  Cette nouvelle zone prend place sur l’espace alloué auparavant à « La Coccinelle / De Keverbaan », non loin de l’attraction « Challenge of Tutankhamon », ayant également reçu quelques éléments de thématisation pour mieux s’intégrer à l’environnement.

Walibi Belgium a investi la bagatelle de 7,8 millions d’euros pour s’offrir ce nouvel univers, qui sera rejoint d’ici 2022 par 7 autres nouvelles zones. Au total, 75% de Walibi Belgium sera entièrement repensé à la fin du plan d’investissement.

Notre avis sur Exotic World (Critique)

Dès l’arrivée à Exotic World, le constat est net : la qualité des décors et de la scénographie est nettement supérieure au reste de Walibi Belgium. On est ici face à une thématisation cohérente et joliment colorée. Les masques Tikis côtoient les barrières de bamboos et de nombreux détails apportent une touche d’interactivité (instruments de musique, jeux d’eau). En levant la tête, on peut apercevoir « Tiki-Trail », le parcours aventure pour les enfants et admirer le tracé des rails cyans de Tiki Waka, l’attraction majeure, arpenter une grande partie de la zone – de quoi susciter un engouement. Au loin, on devine les toits de pailles des principaux bâtiments de la zone, comme la gare de l’attraction.

Parlons à présent de l’attraction en question : Tiki Waka, un  funcoaster « familial » signé par la firme Gerstlauer (Pégase Express, The Smiler). Les visiteurs montent à bord de l’un des 5 wagonnets, inspirés de la culture polynésienne, puis prennent de la hauteur (jusqu’à 21 mètres) pour dévaler à toute allure (vitesse max : 55km/h) le parcours de 564 mètres s’inspirant d’un circuit de course.

Sans révolutionner le genre, Tiki Waka offre de belles sensations et permettra aux plus jeunes (taille minimale : 100cm) de découvrir leur première montagne russe avec ce bel ajout. De plus, le parcours offre une belle vue dégagée sur toute la zone Exotic World. Là encore, la storyline de l’attraction est en cohérence totale avec tout le reste de l’univers et nous plonge dans une course folle avec une ambiance Tiki.

Exotic World englobe également les attractions « Salsa y Fiesta », Octopus et donc « Challenge of Tutankhamon », s’intégrant parfaitement à la thématisation et l’ambiance générale des environs. Ce n’est en revanche pas le cas de « Go Karting » qui dénote complètement et ne permet pas une immersion intégrale.

Niveau restauration, la zone dispose d’un « Juice Bar », idéal pour savourer un délicieux Smoothie bien frais et se rafraîchir durant l’été ! D’autant plus que le point de vente est particulièrement soigné et ne manquera pas d’attirer les visiteurs. Succès garanti !

La nouvelle zone Exotic World offre de belles perspectives d’avenir pour les futures nouveautés de Walibi Belgium : la scénographie est soignée et semble bien plus inspirée que le reste du parc. De bon augure pour la suite des évènements et du développement de ce Parc qui espère s’imposer comme le leader des Parcs à Thèmes en Belgique, avec 1,4 millions de visiteurs annuels au compteur.

Retour en haut