Dès cet été, les visiteurs de Plopsaland de Panne (Belgique) pourront faire le plein de sensations avec l’Extreme Spinning Coaster « The Ride to Happiness by Tomorrowland ». Comme son nom l’indique, les équipes créatives ont travaillé avec celles du célèbre festival musical Tomorrowland pour concevoir cette nouveauté !

Pour s’offrir ce nouveau bijou, le groupe Plopsa a réalisé un investissement de l’ordre de 17,5 millions d’euros, l’une des plus grosses dépenses de la destination dans une attraction.

The Ride to Happiness sera le tout premier Extreme Spinning Coaster d’Europe, et seulement la deuxième attraction de ce type dans le monde après Time Traveler à Silver Dollar City (Etats-Unis). Les chiffres techniques sont éloquents : deux propulsions à près de 90 km/h et 5 inversions durant le parcours de près de 1 km.

Rajoutons à ces prouesses le fait que les véhicules tourneront complètement autour de leur axe et que The Ride to Happiness culminera à plus de 35 mètres de hauteur. Derrière le projet, on retrouve les célèbres manufacturiers allemands Mack Rides qui se sont occupés de la conception technique, de l’ingénierie et de la construction de la structure. La nouvelle attraction se situera en bordure du bassin accueillant déjà le SuperSplash.

 

Côté bande son, pas d’inquiétude : les équipes de Tomorrowland prennent les choses en main avec une adaptation de l’hymne musical originellement composé par l’artiste de légende Hans Zimmer.

The Ride to Happiness s’intégrera dans une nouvelle zone thématique, comportant également une offre de restauration et des boutiques, qui retranscrivera du mieux que possible l’atmosphère si unique du festival de musique Tomorrowland. Sur les visuels d’intention créative, la scénographie générale semble bien reprendre les codes graphiques de Tomorrowland (dont le logo), connu pour ses scènes aux designs fantaisistes.

L’investissement de 17,5M est de taille pour Plopsaland De Panne qui ne figure pas dans le Top 20 des parcs les plus visités d’Europe en 2019, selon le classement TEA / AECOM. A titre de comparaison, le budget se situe entre celui de Pégase Express au Parc Astérix en 2016 (16M€) et d’Objectif Mars au Futuroscope en 2020 (20M€).

Il y a fort à parier que le rapprochement avec Tomorrowland s’explique également par une raison pécunière, avec  un co-financement du projet Extreme Spinning Coaster entre deux marques particulièrement bien implantées en Belgique.

Toujours est-il que la destination belge continue son développement progressif, avec en parallèle l’ouverture prochaine du Plopsa Hôtel, représentant là-encore un investissement conséquent (20M€).

Comme à son habitude depuis plusieurs semaines, la destination a partagé sur ses réseaux sociaux une vidéo faisant état de l’avancée des travaux sur le chantier :

Le rendez-vous est pris cet été du côté de Plopsaland de Panne pour découvrir cette nouveauté majeure et nous plonger dans l’ambiance survoltée de Tomorrowland !

Retour en haut