Après 6 mois de fermeture pour une rénovation de profondeur, l’attraction Pirates of the Caribbean (Adventureland) s’apprête à rouvrir le 24 juillet prochain à Disneyland Paris. Nous avons eu le privilège de découvert cette nouvelle version en avant-première et nous vous invitons à découvrir notre compte-rendu. (Attention : spoilers !)

L’extérieur de la zone a entièrement été réhabilité et la séquence d’entrée a été retravaillée avec un nouveau parking à poussettes à la place de l’ancienne file extérieure non-utilisée. L’ancien sol vieillissant a été entièrement remplacé par des pavés gris et rouges, à l’image des dernières rénovations du Resort français (Star Tours : l’Aventure Continue). La grande voile « Pirates of the Caribbean » est flambant neuve.

Dans la file d’attente, le parquet a reçu les soins des charpentiers de Disneyland Paris. Des nouveaux éléments de thématisation ont été ajoutés, comme une carte au trésor en lien avec la nouvelle storyline de l’attraction. Globalement, toute la file d’attente a été nettoyée et des retouches peintures ont été appliquées.

Place à l’attraction, où de nombreux ajouts ont été effectués :

Dès la scène du lagon, un nouveau ponton a été construit et donne l’impression d’avoir accès direct vers le restaurant « Captain Jack’s – Le Restaurant des Pirates » tandis que l’éclairage de la scène a été retravaillé.

En haut du premier « lift », les visiteurs retrouvent des figures bien connues : celles de Barbe Noire et Davy Jones projetés sur un nuage de brume.

Par la suite, le « pirate balancier » fonctionne de nouveau, au même titre que tous les effets lumineux de la féroce bataille.

Après la première chute, l’Inferno est resplendissant avec à son bord l’équipage de pirates. Dans l’eau, les boulets de canon s’enchainent les uns après les autres avec un nouvel effet lumineux.

Place à la séquence de l’attaque du village où la célèbre scène de la vente aux enchères a connu quelques modifications : « La Rouquine » est à présent une pirate, aidant ses homologues à piller les richesses des habitants. Veuillez noter que ce changement sera appliqué dans l’ensemble des versions existantes de l’attraction.

 

Un peu plus loin, l’espiègle Jack Sparrow se cache dans un tonneau et espère bien s’emparer de la clé du coffre au trésor, détenue par un pirate ivre.

La scène des duellistes accueille à présent une pirate croisant le fer avec son adversaire. Pour le reste de la scène de l’incendie, un gros travail d’éclairage a été effectué.

Juste après la seconde chute, une nouvelle surprise attend les visiteurs : l’ajout du Capitaine Hector Barbosa, laissant apparaître sa forme squelettique dans la lumière d’un éclair, un résultat du plus bel effet !

 

Enfin, une voix se fait entendre au loin : après de fastidieuses recherches, Jack Sparrow a enfin mis la main sur son trésor et trône sur un tas de pièces, accompagné par un perroquet. Il fanfaronne et se permet même de chanter le célèbre « Yo Ho Ho A Pirate’s Life For Me » pour terminer cette attraction.

Autre modification majeure de la réhabilitation, le changement d’identité pour le « Blue Lagoon », renommé « Captain Jack’s – le Restaurant des Pirates ». Jack Sparrow est devenu le propriétaire du lieu, après l’avoir volé de force à Angelica. On y retrouve nouveaux éléments de thématisation tels que des avis de recherche ou des drapeaux ainsi qu’un changement de carte culinaire.

Après sa rénovation, Pirates of the Caribbean est à nouveau resplendissant avec un très agréable travail sur l’audio et la lumière. Les ajouts des éléments de la saga cinématographique sont globalement qualitatifs, avec une mention spéciale pour la scène de Barbosa, qui s’avère être une nouvelle référence du domaine. Espérons que tous ces nouveaux effets, et ceux de retour après de longues années d’absence, restent pleinement fonctionnels.

Nous vous proposons de découvrir une vidéo des principales modifications produite par nos amis de DLP Welcome :

Retour en haut