Début juin, nous avons pu découvrir la nouveauté 2016 du Puy du Fou, Le Dernier Panache. Un spectacle multimédia d’un genre nouveau, innovant et émouvant, qui nous a totalement conquis et renforce encore un peu plus l’image du parc vendéen déjà maintes fois primée par la profession.

dernier-panache-01

Décrire simplement le spectacle du Dernier Panache relève d’un défi, tant la production s’avère complexe. Prenez un groupe de comédiens (une bonne trentaine) et faites les jouer des scènes live dans des décors gigantesques qui se succèdent les uns après les autres. Comme si cela ne suffisait pas, ces décors s’intègrent astucieusement dans un écran panoramique, où les projections viennent renforcer la mise en scène et littéralement donner vie à l’histoire : imaginez un tribunal avec des centaines de manifestants, un navire pris en pleine tempête, un bal donné dans un palais royal… le mélange des technologies permet tout et ce avec une facilité déconcertante. Pour permettre à la scène à 360° de prendre vie, la tribune des spectateurs située au milieu de la salle pivote régulièrement pour découvrir un nouveau point de vue. Sachant qu’il y a jusque 2400 spectateurs par show, on imagine facilement la machinerie derrière… et pourtant elle reste invisible.

dernier-panache-02

Mais tout cela ne serait que de l’esbroufe si le travail de mise en scène n’était pas aussi parfait. Le Dernier Panache raconte l’histoire méconnue de « Charette », un petit garçon effrayé par la mer qui se lance dans une folle aventure pour devenir héros de la Guerre d’Indépendance Américaine. Destiné par son père à un grand avenir dans la Marine Royale, il devient officier de marine Français et part pour de grandes batailles. Pendant la Révolution Française, il voit sa vie basculer en 1793 dans un ultime combat pour la liberté ! Portée par des prestations toujours justes (y compris des enfants), une écriture élégante, des idées créatives à foison et une bande originale mémorable composée par Nathan Stornetta, l’histoire touche le public qui ne peut qu’être pris par ce récit émouvant.

dernier-panache-04

Encore une fois, le parc emprunte au cinéma hollywoodien ses codes pour se les ré-approprier, et il en résulte une expérience théâtrale aussi divertissante et étonnante qu’éducative. C’est bien simple, malgré sa durée de 32 minutes, nous l’avons vu deux fois en deux jours (une fois en milieu de salle pour profiter d’une immersion totale et une fois tout devant pour admirer les décors et le jeu des acteurs) ! Certains moments nous ont véritablement bluffé et donné des frissons : comment reproduire l’océan sur scène? Le Puy du Fou l’a fait !

dernier-panache-03

Nous ajouterons que ce spectacle rejoint la liste bienvenue des expériences en intérieur du parc. Le grand théâtre climatisé de 7500 m² est parfait pour s’y abriter par tous les temps et en cela c’est une addition essentielle du Puy du Fou. Ses qualités intrinsèques en font déjà l’un des classiques absolus du parc, et à n’en pas douter l’un des favoris des prochaines récompenses de l’industrie des parcs à thème, les TEA en tête. Nous lui souhaitons un succès amplement mérité.

dernier-panache-05dernier-panache-06

Retour en haut