On a tendance à assimiler Walt Disney à sa passion pour les trains, qu’il a eu l’occasion d’exploiter dans son Disneyland avec notamment le Santa Fe & Disneyland Railroad. Mais il y a un autre type de véhicules qui a une place de choix dans l’histoire des Parcs Disney : les sous-marins ! Plongez avec nous dans les profondeurs en quête de découvertes pour retracer cette fabuleuse histoire.

Du cinéma à Disneyland !

Tout commença en 1954, année durant laquelle Walt Disney produisit 𝟤𝟢,𝟢𝟢𝟢 𝖫𝖾𝖺𝗀𝗎𝖾𝗌 𝖴𝗇𝖽𝖾𝗋 𝗍𝗁𝖾 𝖲𝖾𝖺, adaptation du roman de Jules Verne avec Kirk Douglas et James Mason au casting. Avec son budget de 5 millions de dollars et ses vedettes hollywoodiennes, il s’agissait à l’époque du film le plus cher de l’histoire du cinéma.

Le succès populaire et critique du film lui valut même d’être récompensé de 2 Academy Awards (« meilleure direction artistique » et « meilleurs effets visuels »).

En 1955, à quelques semaines de l’inauguration de Disneyland, Walt Disney se rendit compte que certaines zones de Tomorrowland – censées accueillir des partenaires – s’annoncèrent tristement vides… Il eu donc une idée pour remplir l’espace : proposer une exposition mettant en scène les décors et accessoires de son film à succès sorti un an plus tôt !

Seul problème, la plupart des décors furent usagés ou détruits après le tournage. Mais Walt Disney a toujours une solution et fit reconstruire la plupart de ces éléments pour les exposer à ses visiteurs. Le 3 août 1955, 20,000 Leagues Under the Sea Exhibit ouvrit ses portes et rencontra par la suite un grand succès auprès du public durant ses 11 années d’existence.

Un sous-marin peut en cacher un autre…

Quelques années plus tard, Submarine Voyage fut inauguré en juin 1959 à Tomorrowland et proposait aux visiteurs une expédition sous-marine en direction du Pôle Nord. L’un des 8 sous-marins était nommé Nautilus, en hommage à l’USS Nautilus (premier sous-marin nucléaire) qui tire lui-même son nom du roman de Jules Verne – la boucle est bouclée. L’attraction était d’ailleurs sponsorisée par General Dynamic – firme ayant conçu l’USS Nautilus. Disney devient alors la première entreprise à avoir une flotte privée de sous-marins.

Ce succès a de la suite dans les idées : les Imagineers eurent alors comme projet d’ouvrir une nouvelle attraction sous-marine à Walt Disney World, le nouveau Resort Disney censé ouvrir en 1971 en Floride.

Mais pas question de reproduire la même attraction qu’en Californie : Tony Baxter, Claude Coats et Marc David imaginèrent donc une aventure inspirée du film de 1954 pour Fantasyland. Bob Gurr s’occupa de son côté de superviser l’assemblage des Nautilus, qui furent livrés en août 1971 depuis Tampa.

L’attraction ouvrit finalement le 14 octobre 1971, avec un retard de quelques jours par rapport au Resort en raison de divers problèmes d’infrastructure. Durant le voyage d’une dizaine de minutes, les visiteurs partaient à la découverte de Vulcania, le repère du capitaine Nemo – dissimulé dans un bâtiment derrière les rochers. Sur leur route, ils croisaient toutes sortes de rencontre sous-marines : tortues, sirènes et… la pieuvre géante !

Les années qui suivirent ne furent pas marquées pas de grands changements si ce n’est un changement de couleur pour les sous-marins californiens troquant leur couleur grise pour un jaune plus égayant.

Longtemps, les spéculations furent grande autour de la rethématisation « Jules Vernienne » de Submarine Voyage, mais le contrat avec General Dynamic empêcha ce projet de se concrétiser.

A la fin des années 70, alors qu’il travaillait sur le développement de la storyline de Big Thunder Mountain Railroad à Disneyland, Tony Baxter imagina un nouveau land pour animer l’espace de Nature’s Wonderland, ayant récemment été fermé. Il proposa alors une extension de l’histoire de la nouvelle attraction de Frontierland  : Discovery Bay.

Au centre de l’histoire de Discovery Bay : Jason Chandler, un jeune inventeur ayant fait fortune avec l’or de Big Thunder Mountain et ayant construit cet endroit. Le land aurait été composé de nombreuses expériences diverses et variées : Lost River Rapids, The Fireworks Factory (shooting gallery dans une fabrique de feux d’artifice), Spark Gap Loop (un roller-coaster utilisant la technologie magnétique) ou encore… The Nautilus !

Le sous-marin de Jules Verne était cette fois-ci utilisé comme simulateur d’exploration aquatique. Un restaurant devait également prendre place dans le grand salon du Nautilus.

Discovery Bay devait surtout s’appuyer sur une série télévisée permettant de raconter sa riche histoire et ses personnages. Mais la production ne fut pas concrétisée et le projet ne vit jamais le jour.

Jules Verne & Euro Disney Resort

Mais dans les Parcs Disney, une idée n’est jamais morte : en 1994, un nouveau chapitre se rajoute à l’histoire : le 4 juillet, Euro Disney Resort dévoila « Les Mystères du Nautilus », parcours pédestre permettant de visiter le célèbre submersible. Cette attraction se situe dans Discoveryland – rendant hommage aux grands visionnaires et notamment à Jules Verne, dignement célébré dans la version française de Disneyland.

Les explorateurs y découvrent progressivement les différentes pièces : le compartiment des ballasts, la chambre du capitaine, la salle des cartes ou encore celle des machines. Ils peuvent également assister à une reproduction de l’attaque de la pieuvre géante, visible depuis un hublot dans le grand salon.

Originellement, Discoveryland devait accueillir le projet Discovery Mountain et inclure certaines des idées précédentes de Tony Baxter – comme le restaurant sous-marin. Là encore, le projet ne fut pas concrétisé à 100% et Space Mountain fut finalement construit en 1995, gardant tout de même le thème de Jules Verne.

Touchés… coulés!

Mais la même année fut marquée par la fermeture de l’attraction de Floride, après 23 ans de bons et loyaux services. Pire, Submarine Voyage en Californie subit le même sort et vécut ses dernières heures le 3 septembre 1998.

De nombreuses rumeurs de projets d’attractions circulèrent les années suivantes chez les fans, notamment une hypothétique attraction basée sur le film d’animation Disney « Atlantide, l’empire perdu ». Tony Baxter imagina alors « Atlantis Expedition », une expérience unique où les visiteurs seraient confrontés au mystérieux Leviathan.

Un projet coûteux dont l’avenir dépendit de la carrière du film d’animation… Malheureusement, le succès du film au box-office ne fut pas celui espéré, et le projet Atlantis Expedition fut abandonné.

Même phénomène en Floride, où un autre projet autour d’Atlantide (Fire Mountain) fut développé pour Adventureland et abandonné au début des années 2000 pour des restrictions budgétaires.

Depuis l’abandon de ces projets, l’un des Nautilus de l’attraction de Floride trône dans le fond du lagon de Castaway Cay, l’île privée des Bahamas accessible via les Disney Cruise Line.

Cap sur Mysterious Island !

Mais un nouveau sous-marin amarra dans un Parc Disney en 2001 : cette fois-ci à Tokyo Disney Sea, qui ouvrit le 4 septembre, avec l’attraction 20,000 Leagues Under the Sea. Celle-ci se situe dans Mysterious Islands, qui reproduit fidèlement le repère du Capitaine Nemo et héberge l’impressionnant Mount Prometheus, volcan central du parc.

Les visiteurs embarquent dans des sous-marins miniatures pour partir en expédition à la découverte des profondeurs aquatique – sans toutefois aller véritablement sous l’eau. Une prouesse rendue possible grâce à un ingénieux système de simulation de bulles. Le Nautilus donne son nom également à un restaurant (Nautilus Galley) et une boutique Nautilus Gifts à Tokyo Disney Sea !

Le nouveau capitaine NEMO

En Californie, après des mois de bras de fer, les Imagineers Disney remirent de nouveau sur les rails une idée pour les Submarines de Tomorrowland. Kevin Rafferty , génial Imagineer ayant imaginé The Twilight Zone Tower of Terror ou encore Test Track, se vit confier la direction créative du projet.

Une nouvelle aventure inspirée cette fois-ci du film d’animation Pixar « Le Monde de Némo » et qui ouvre ses portes le 11 juin 2007 : Finding Nemo Submarine Voyage. Terminé le Pôle Nord, cette fois-ci les visiteurs partent à la rencontre de Némo, Dory, Marin, Bruce le Requin et bien d’autres…

C’est cette version qui donne de nos jours de la vie au lagon de Tomorrowland, et qui perpétue la longue histoire d’amour entre les Parcs Disney et les sous-marins. Depuis à présent près de 61 ans, les visiteurs des Parcs Disney peuvent profiter d’au moins une attraction basée sur un voyage en sous-marin quelque part sur la planète. Une histoire centenaire qui n’a pas fini d’enchanter le public – petits et grands – grâce à sa part de mystère intemporelle !

Sources et liens pour aller plus loin :

Images :

Retour en haut