Ce samedi 14 mai, l’un des membres de Dimension Parcs s’est rendu du côté de Dolancourt pour une visite dans les allées de Nigloland. L’occasion de découvrir les nouveautés de la saison 2016 du parc de l’Aube et en particulier l’attraction phare : le Donjon de l’Extrême.

IMG_8877

Le Donjon de l’Extrême en quelques chiffres c’est : 100 mètres de hauteur pour une descente à 115km/h en 3 secondes. Actuellement, elle occupe la 1ère place du classement des plus hautes tours de chute libre rotative au monde.

Il n’en fallait pas moins pour nous faire saliver d’envie de tester l’expérience et oser embarquer à bord.

À notre arrivée à la Cité Médiévale (nouvelle zone créée pour l’occasion), le premier constat est sans appel : l’attraction inaugurée le 26 mars 2016 n’a pas reçu l’intégralité de sa thématisation, comme le montrent ces photos.

DimensionsParcsDP2

D

Retard ? Idées de dernière minutes ? Stratégie de travaux ? Nigloland a au moins le mérite d’ouvrir sa nouveauté en temps et en heure, contrairement à d’autres destinations n’hésitant pas à repousser leurs échéances.

Quoi qu’il en soit, cette constatation ne s’avère pas être qu’une impression, puisqu’elle va se confirmer à notre entrée dans la zone, et dans la file d’attente du Donjon de l’Extrême.  En effet, des zones de chantier sont complètement visibles aux yeux des visiteurs téméraires allant affronter la tour de chute. Fort est de constater

D4D5

d6DP3

IMG_8833

Mais les visiteurs ne sont pas les moins bien lotis puisque les opérateurs attraction ne disposent pas du confort de travail optimal et la tour de contrôle n’attend qu’une chose : ses aménagements à venir.

 DP1

Et l’attraction en elle-même, que vaut-elle ? 

L’affluence étant faible ce samedi à Nigloland, nous avons pu ainsi en profiter pour oser le grand saut à diverses reprises afin de vous faire parvenir l’avis le plus pointu qu’il soit : après avoir pris position sur l’une des 24 places disponibles, les visiteurs n’ont qu’à baisser leur harnais métallique et attendre le départ. Pour les affaires personnelles, des casiers automatiques sont à disposition.

L’ascension se fait dans un calme absolu, la bande-son de la zone s’éloignant progressivement pour ne laisser place qu’aux commentaires des courageux visiteurs. « Ah oui c’est haut » ou « Ne regarde pas en bas! » peut-on entendre. Le rythme est tranquille avec une petite rotation des sièges afin de contempler les différents paysages qui s’offrent à nous.

Une fois en haut, la vue est imprenable lorsque la nacelle s’immobilise juste avant le grand moment : la chute ! Durant 3 secondes de bonheur intense, notre corps est propulsé à 115km/h procurant une sensation inouïe. Bien que reposant sur un concept de tour de chute classique et exploité par les forains depuis des décennies, le Donjon de l’Extrême est un bel ajout pour Nigloland, permettant de rallonger sa liste d’attraction à sensations et attirer un public amateur de frissons.

Les familles, 1ère cible du parc, ne sont pas en reste avec « La Tour des Petits Fantômes » qui permet aux plus jeunes (à partir de 1m) de vivre des sensations similaires. Cette nouveauté n’est pas sans rappeler Tourlicot, l’attraction d’Europa-Park, qui avait retenu notre attention dans notre Trip Report.

IMG_8828

Pour cette saison 2016, Nigloland se dote d’une belle nouvelle zone et ses deux attractions qui attireront à coup sûr les visiteurs. Il est regrettable de ne pas pouvoir profiter d’une thématisation entièrement terminée mais cela nous motive pour une nouvelle visite afin de découvre l’ensemble sous un meilleur jour. Nigloland est sur la bonne voie et peut espèrer pouvoir passer la barre des 600.000 visiteurs sur l’année.

Retour en haut