La nouveauté 2017 du Parc Astérix pourrait bien se positionner comme la meilleure création française de cette saison.

Lors de l’ouverture du parc, le 1er Avril, le chantier a finalement laissé échapper de nombreuses informations. La gare est conforme aux concepts-art déjà largement diffusés sur la toile (malgré l’absence, surement temporaire, de la tour positionnée à gauche du bâtiment), elle est tout simplement impressionnante. Malgré une construction encore inachevée, la hauteur de la structure parle déjà d’elle-même.

Le parcours est entièrement monté et les impressions sont unanimes : la longueur de celui-ci est hors normes. Nous connaissions le nombre de mètres du parcours mais le rendu réel est frappant. Les rails turquoises se fondent suffisamment dans un paysage désormais bien vide. Nous ne manquons pas de croire que le Parc Astérix a naturellement prévu de réaménager la zone à fin des travaux. L’intégration autour de Romus et Rapidus est également de bonne facture, le passage des trains au-dessus de l’eau permettra une sensation davantage travaillée. Les trains ne sont pas visibles sur la structure, peut-être ne sont-ils pas encore à arrivés de l’usine Gerstlauer.

Les virages, les descentes et autres figures du parcours montrent une future expérience un poil plus mouvementé que ce que l’on a l’habitude de voir dans d’autres montagnes russes familiales. Cependant, avec une vitesse de pointe ne dépassant pas les 55 km/h, il y a peu de doute quant à l’efficacité de cette attraction sur les plus jeunes d’entre nous.

Le parking nous permet, par ailleurs, d’avoir une vision d’ensemble sur l’attraction.

La partie thématisée du ride : la rencontre avec Méduse, n’est également pas terminée. Cependant, l’allure grecque de la structure laisse présager encore une fois, une reproduction conforme aux illustrations déjà diffusées. C’est notamment dans cette partie que le départ arrière aura lieu.

Même si son chantier est relativement avancé, nous sommes encore loin d’avoir une vue complète de la thématisation que le parc compte apporter à l’attraction. Malgré tout, les quelques éléments dores et déjà visibles inspirent confiance et attise notre curiosité en attendant le 10 Juin, pour l’ouverture.

Retour en haut