Il y a quelques mois, nous apprenions dans l’émission « Sept à Huit (TF1) » que les équipes créatives du Parc Astérix travaillait actuellement à la conception d’une nouvelle montagne russe comportant multiples lancements magnétiques. Intamin, le constructeur suisse, a profité de l’IAAPA Attraction Expo pour révéler de nombreux détails sur ce nouveau projet sensationnel. Une chose est sûre : le Parc Astérix se donne les moyens de frapper un grand coup, après l’ouverture récente de Pégase Express.

(Source : Twitter CoasterForce)

Intamin et la Compagnie des Alpes auront réussi à marquer le millésime 2018 de la convention IAAPA avec une double annonce d’un Mega-Coaster pour Walibi Belgium, et donc un LSM Launch Coaster pour le parc gaulois, dont certains chiffres ont été dévoilés :


  • 4 catapultages (aussi nommé « launchs ») en avant, mais également dans le sens inverse
  • 23 séquences « Airtimes » : le record mondial pour une montagne russe métallique
  • une descente à 101° : à titre de comparaison, le Tonnerre de Zeus affiche une chute à 55°
  • Vitesse maximale : 107km/h
  • Hauteur maximale : 51m

Concernant la capacité, 20 passagers embarqueront par train (au nombre de 3) pour parcourir à toute vitesse les quelques 1361m de rails. Au total, l’attraction durera environ 1min40 et affichera une capacité horaire de 1260 personnes (ndlr : 850 Tonnerre de Zeus ; 1400 Oziris).

Selon les rumeurs se faisant particulièrement insistantes, tout semble indiquer que cette nouvelle attraction prendra place juste derrière La Trace du Houra, comme l’indique ce schéma :

Bien qu’aucune date n’ait été officiellement annoncée par la direction du Parc Astérix, il semblerait aussi que 2021 soit la date prévisionnelle d’ouverture de cette nouvelle expérience.

Un premier aperçu vidéo du Coaster a par ailleurs été dévoilé lors de l’évènement :

Rappelons que la technologie du lancement magnétique permet une propulsion à l’aide d’aimants ultra-puissants. D’autres launch-coaster sont mondialement connus : Red Force à Ferrari Land ou encore le Blue Fire à Europa-Park.

Avec de tels investissements, la destination ne compte pas ralentir son rythme de développement phénoménal, conscient que chaque nouveauté permet d’attirer des dizaines de milliers de visiteurs supplémentaires. À croire qu’à l’image d’Obélix, le Parc Astérix est aussi tombé dans la marmite de potion magique.

Retour en haut