Depuis 2012, le Parc Astérix est en pleine renaissance. Depuis quelques années, le parc cumulait plusieurs problèmes : suite aux célébrations en grandes pompes du 20ème anniversaire en 2009, les années suivantes ne proposèrent aucune nouveauté majeure aux visiteurs. D’autre part, le parc commença à véhiculer une mauvaise image, principalement due à plusieurs échauffourées entre visiteurs suite à des manquements aux règles de la vie en société (doublement dans les files, irrespect etc…). Coup d’œil sur le travail de la direction pour redorer le blason de la destination et rendre à César ce qui est à César.

Pour palier à cette image négative, la direction du parc a décidé de réagir en misant sur une sécurité beaucoup plus importante et visible, avec des agents de sécurité dispersés dans le parc ainsi qu’un renforcement des caméras de vidéo-surveillance. Dès l’entrée du parc, le changement est instantanément visible. De nombreux panneaux explicatifs dans les files d’attente dissuadent les visiteurs de doubler sous peine d’être immédiatement exclus du parc.

Asterix-07

En parallèle, la direction a également établi une politique d’accueil des visiteurs. Les opérateurs et autres personnels au sein du parc ont reçu une formation afin de rendre l’expérience des visiteurs la plus agréable possible. Et cela a rapidement porté ses fruits. Les opérateurs sont devenus irréprochables sur l’accueil et l’écoute des visiteurs. Toujours polis et souriants, ils contribuent à la bonne expérience de leurs clients.

Autre changement majeur, et pas des moindres : le retour des investissements dans les attractions et les spectacles. Le parc sait très bien que le fait de proposer une nouveauté chaque saison fait revenir ses clients et en attire de nouveaux. Récemment, la Compagnie des Alpes a annoncé une volonté d’investissement de l’ordre de 100M€ d’ici 2020.

Pour impulser un nouveau souffle au Parc Astérix, la direction a réalisé en 2012 son plus gros investissement (20 millions d’€) depuis l’ouverture du parc en 1989 en proposant un tout nouveau thème égyptien et une attraction phare qui deviendra très rapidement un hit : Oz’Iris. Il s’agit de montagnes russes suspendues, laissant les jambes des visiteurs dans le vide, le tout avec 5 inversions et 2 passages souterrains. Mais ce qui fait la force de cette nouvelle zone est la thématisation poussée et les nombreux clins d’œil pleins d’humour, digne héritage des bandes dessinées d’Astérix. Le pari s’est révélé payant puisque le parc a attiré plus de 120 000 visiteurs supplémentaires et repris la seconde place des parcs français en terme de fréquentation.

Les années suivantes, le parc a également continué sa politique de renouvellement en proposant pendant la saison 2014, une zone entièrement réservée aux plus petits : La Forêt d’Idéfix à la place de l’ancienne Forêt des Druides laissée un peu à l’abandon. La nouvelle zone est, elle aussi, une réussite et les enfants sont ravis !

Asterix-01Asterix-02

En 2015, les investissements se sont cette fois-ci portés sur les spectacles en proposant un nouveau rendez-vous de magie dans le Théâtre de Panoramix et un nouveau show vivant et dynamique dans les arènes romaines : Gaulois-Romains : le Match ! Un très bon choix qui vient compléter les offres existantes comme le spectacle de cascades : Main Basse sur la Joconde.
Le Parc Astérix ne s’est pas arrêté en si bon chemin puisqu’en 2016, la zone Grecque a accueilli une nouvelle attraction : DiscObélix, là aussi imaginée par le scénographe d’Oz’Iris, Julien Bertevas. On retrouve d’ailleurs sa patte dans la file d’attente de l’attraction, avec cet humour rappelant là aussi les bandes dessinées d’Uderzo et Goscinny.

Asterix-03Asterix-05

Cette même zone Grecque s’est étoffée en 2017 avec une attraction « montagnes russes » familiale : Pégase Express. Dans la lignée d’Orizis et de DiscObélix, la scénographie de cette nouveauté s’avère être tout aussi soignée. La direction du Parc Astérix a déboursé 16M€ pour créer cette nouvelle zone et cette attraction, qui deviendra vite incontournable pour tous les visiteurs.

Au Printemps 2018, le Parc Astérix inaugurera son nouvel hôtel « La Cité Suspendue » d’une capacité de 150 chambres réparties en 3 villages: le Village des Druides, le Village des Artistes, le Village des Potiers. Ambiance immersive et dépaysement garanti avec  ce nouvel édifice.

Il s’agira là de la première étape du développement de profondeur de l’offre hôtelière de la destination: en 2019, un nouvel hôtel ouvrira également ses portes avec Les Quais de Lutèce.

Le Parc Astérix s’est agréablement transformé ces dernières années et son image a été redorée. Il faut également noter les réhabilitations annuelles de ses attractions : peintures, état de l’eau, effets spéciaux, refontes des gestions des files d’attente : tout est très bien entretenu.

Gageons que la réussite soit au rendez-vous pour permettre au Parc Astérix de continuer à s’améliorer et être un acteur majeur dans les parcs d’attractions européens à l’approche de son 30ème anniversaire.

Retour en haut