Et si le Parc Astérix avait trouvé la recette parfaite pour une saison d’Halloween réussie?

C’est en tout cas l’impression que nous avons eu en découvrant cette édition 2016 de la saison « Peur sur le Parc », qui s’est déroulée du 15 octobre au 02 novembre.

Il faut dire que depuis quelques années, le parc Gaulois met les petits plats dans les grands pour sa saison automnale. Les allées du parc sont alors métamorphosées durant les 2 semaines de festivités.

La saison « Peur sur le Parc » c’est:

  • 3 maisons hantées (La Maison de la Peur, La Colère d’Anubis, Mission Perdue)
  • Des rencontres terrifiantes
  • Des spectacles effrayants (Magna Maleficus, Metamorphosis)
  • Des rendez-vous pour les petits gaulois

Ce programme s’avère être aussi riche que varié, et s’adresse à toutes les tranches d’âge, afin de séduire le grand public.

Le Parc Astérix a réussi le difficile pari de proposer un équilibre entre le grand frisson et les animations tous publics.

Pour une meilleure sensibilisation des visiteurs, une signalisation a été mise en place cette année: chaque entrée de zone comporte un feu tricolore, indiquant la tonalité « halloweenesque » du lieu.

14732302_1541233992569807_444223104931091163_n14936975_2160349910857223_309632511_n

 Si cela peut paraître anecdotique, cela n’en reste pas moins une excellente idée et qui répond parfaitement aux interrogations des parents accompagnés de jeunes enfants.

Ces derniers peuvent également profiter de nombreuses animations adaptées:

  • La chasse aux Farfadets dans le Village Gaulois, où les enfants suivent Approchethéorix dans sa quête. Cette animation, en plus d’être totalement dans l’esprit Halloween, permet de faire découvrir les différentes maisons du village, et de transmettre les valeurs de l’univers des bandes-dessinées.

14877627_2160349920857222_2082449351_n14877738_2160349937523887_5594168_n

  • La Forêt d’Idéfix se transforme durant cette saison de Peur sur le Parc, avec des décorations automnales qui n’effrayeront pas les petits gaulois.
  • Nationale 7 est emprise d’un charme maléfique, et devient le Chemin des Sorciers. Les petits (et les grands) apprécieront monter à bord des tacots anciens pour découvrir ce chouette parcours

14914905_2160349890857225_486417345_n14914657_2160349867523894_1563249638_n

  • Pour Halloween, les Chaudrons Infernaux vous feront tourner la tête, avec l’ajout de fumée et de lumières.

14875116_2160349880857226_312185932_n

Pour les amateurs de grands frissons, le Parc Astérix propose 3 maisons hantées:

  • La Colère d’Anubis: une visite très particulière d’un musée, où les reliques semblent être imprégnées d’une malédiction.

Notre avis: Une belle immersion présentant un véritable soin dans les décors et les costumes. L’ambiance y est particulière, tout en comportant une petite touche d’humour. Le débit est affaiblit par le découpage en petits groupes, nécessaire au bon fonctionnement de la maison hantée.

14656241_1532341550125718_9134951829066020_n

  • La Maison de la Peur: Osez pénétrer dans les couloirs sombres de cette maison hantée, où un étrange bruit de tronçonneuse résonne au loin.

Notre avis: Une maison hantée classique, où les principales figures emblématiques de l’horreur sont réunies (Clown, serial-killer, araignées…). Bien que ne présentant pas la même cohérence scénaristique, cette attraction n’en reste pas moins intéressante. Âmes sensibles s’abstenir: la Maison de la Peur est déconseillée aux moins de 16 ans.

pslp-malt

  • Mission Perdue: Enfilez vos lunettes 3D pour découvrir cette surprenante maison hantée, qui vous plongera au cœur d’une mission spatiale bien particulière…

Notre avis:  La maison hantée la plus surprenante, présentant de belles surprises visuelles qui désorienteront les visiteurs les plus téméraires. Mission Perdue s’avère être une véritable expérience, qui vous fera hurler de rire, comme de peur. Mention spéciale au « couloir tournant » qui s’avère bien plus difficile à traverser qu’il n’y parait.

14825692_2160349950857219_1114394248_n

De plus, l’ambiance dans les allées du Parc est tout ce qu’attendent et demandent les fans d’Halloween: rencontres, décors et autres animations étaient au programme.

En levant la tête dans la Rue de Paris, de gigantesques toiles sont visibles, et accueillent des araignées humanoïdes, qui n’hésitent pas à descendre pour venir effrayer les visiteurs.

14872550_2160349934190554_397814187_n

Le passage d’À Travers le Temps est le lieu de rencontres avec d’étranges personnages : une petite fille possédée par une sorcière, une bête étrange s’échappant de sa cage, des gargouilles ou encore une troupe de chevaliers zombies. Du beau monde et de belles interactions avec les visiteurs, bien que le passage exigu ne permet une visibilité parfaite.

ct6zokqwyaa0vcm

Concernant les spectacles, si Magna Maleficus se révèle être un spectacle de magie traditionnel, mais efficace; la nouveauté 2016 « Metamorphosis » innove.

slide-appli-magnacwcbvbwwaaaa1-y

Le concept: les visiteurs sont invités à découvrir une espèce inconnue, un humain se transformant à de rares reprises. Mais tout ne se passe pas comme prévu et la bête parvient à s’échapper, terrorisant les spectateurs, dans une salle plongée dans le noir. Bien que d’un résultat encore simpliste, cette animation devrait s’étoffer dès l’année prochaine.

Avec Peur sur le Parc, le Parc Astérix propose une véritable saison complète, qui fait de plus en plus d’ombre à la concurrence, et même aux attractions parisiennes, comme le Manoir de Paris. C’est un véritable plaisir de voir un Parc à Thèmes être autant impliqué pour célébrer cette fête.

Retour en haut