Ce samedi 9 avril, une grande partie des parcs d’attractions français lançait la saison 2022 après plusieurs mois de fermeture. Le Parc Astérix n’a cette fois-ci pas joué les irréductibles en accueillant de nouveau du public. Tous les regards se sont alors tournés la zone grecque et plus particulier sur un lieu : Tonnerre 2 Zeus !

Effectivement, le parc gaulois présente comme nouveauté majeure une rénovation XXL de son attraction iconique – qui change quelque peu de nom par la même occasion. Au programme : retracking de portions de rails (débuté en 2019), nouvelles figures (bosse inclinée à 90°, virages à grande vitesse), nouveaux trains et quelques nouveaux effets (tunnel à effets spéciaux).

Bref, autant d’éléments alléchants qui ne donnent qu’une envie : prendre place à bord du train pour découvrir cette nouveauté. Alors, tragédie ou véritable éclair de génie ? Découvrez notre avis sur Tonnerre 2 Zeus !

10h00 – le parc ouvre officiellement ses portes et comme chaque matin, un flux important de visiteurs prend la direction de la zone grecque. Cette réouverture a une saveur différente puisque les fans de la destination n’attendent qu’une chose : pouvoir vivre l’expérience Tonnerre 2 Zeus.

Pourtant, il va falloir se montrer patient, puisque l’attraction a décidé de faire la grasse matinée et n’est pas (encore) prêt à ouvrir ses portes. Malgré les conseils des opérateurs, invitant les visiteurs à revenir plus tard (et argumentant que l’attraction n’était pas prévue d’ouvrir dès le 09 avril), d’irréductibles gaulois décident de prendre leur mal en patience au pied de la gigantesque statue de Zeus. L’occasion d’admirer au loin les nouvelles couleurs de la gare, aux teintes vertes et dorées et aux pylônes arborant de nouveaux motifs d’éclairs bleus.

La patience, c’est aussi la qualité qu’il faudra pour découvrir la nouvelle version d’un élément culte : le slip de la statue de Zeus. Effectivement, après un vote en ligne, le motif avec des canards a été plébiscité, mais pour le moment seul un mystérieux « ? » est visible, certainement en attendant l’inauguration officielle.

Après 1h d’attente, le grand moment est arrivé : les visiteurs peuvent pénétrer dans la file d’attente de Tonnerre 2 Zeus. De ce côté-là, peu de changement notable, si ce n’est quelques coups de peintures et une végétation (un peu) retravaillée. Mais le spectacle se situe au-dessus des têtes, avec les trains continuant de dévaler les nouvelles portions de rails en bois à toute allure !

La tension s’intensifie davantage au moment de pénétrer la gare, qui a donc profité d’une jolie cure de jouvence avec un tout nouveau sol en bois et de belles retouches de peinture ! Le train entre en gare : ce bijou technologique, signé The Gravity Group, est une amélioration considérable. Pour le moment, toutes les coques décoratives (notamment sur l’avant et les côtés) n’ont pas été installées, ce qui donne une impression un peu « brute », mais l’essentiel n’est pas là. Les plus téméraires peuvent prendre place (moyennant une option payante à 12€ par personne) sur les sièges inversés de la dernière rangée pour toujours plus de frissons.

Notre train quitte la gare et commence l’ascension lente du lift pour attendre le sommet culminant à près de 30 mètres de haut. De là, la vue est imprenable sur la suite du parcours ! Les plus fins observateurs remarqueront la présence autour du tracé d’un ancien train de l’attraction en guise d’hommage.

Tout s’emballe lors le train se met subitement à accélérer dans la première descente, nous faisant pénétrer dans un premier tunnel. Jusqu’ici, pas de changement notable sur le tracé, puisque nous parcourons les portions rénovées en 2019.

La première grande surprise est la fameuse bosse inclinée à 90°, qui décuple les frissons et offre une très jolie sensation. Derrière s’enchainent les « airtimes » sur les portions fraichement rénovées, qui tranchent donc avec les vibrations des plus anciens rails.

Autre nouveauté : la création d’un tunnel aux multiples effets spéciaux (fumée, effets de lumière représentant des éclairs, sons…) dans le dernier tier du parcours. Si celui-ci s’avère être une bonne idée, il n’en reste pas moins qu’un bref passage, n’offrant qu’une visibilité limitée sur la scénographie. Quelques bosses, un dernier grand virage et nous voici revenus au point de départ.

Le bilan de Tonnerre 2 Zeus

L’heure du bilan : les nouvelles figures du parcours séduisent indéniablement, en apportant une bonne dose de modernité. En revanche, les confortables nouveaux trains parviennent difficilement à rendre agréable l’expérience du Wooden Coaster ouvert en 1997. En effet, les vibrations et autres désagréments liés à l’état de certains passages du circuit n’ont pas miraculeusement disparus.

Evidemment, l’expérience d’une montagne-russe peut changer du tout au tout selon la personne, la météo et même le créneau horaire de l’expérience – et les avis divergent autour de cette nouveauté.

On ne peut que de se réjouir du soin apporté à l’une des attractions les plus mythiques de France – lui permettant de faire vivre la colère de Zeus à des centaines de milliers de visiteurs durant les prochains mois et années.

Plus généralement, nous tenons à souligner l’excellent cru qu’est la saison 2022 du Parc Astérix ! Outre Tonnerre 2 Zeus, de nombreuses autres nouveautés et animations raviront petits et grands : le Défilé Gaulois (avec ses 3 nouveaux chars), le retour de Main Basse sur la Joconde, les spectacles de rue (La Patrouille romaine, les Offrandes de Cléopatre…) et bientôt une nouvelle zone pour Peur sur le Parc.

Le Parc Astérix continue sa montée en gamme initiée il y a quelques années, en améliorant également son offre de restauration, que ce soit dans ces « services rapides » ou des buffets (notamment Le Cirque, proposant un excellent rapport qualité prix).

Nouveaux hôtels, rénovations ambitieuses, nouveaux spectacles et bientôt nouvelle attraction majeure : et si le Parc Astérix avait trouvé le secret de la Potion Magique pour continuer son beau développement à l’échelle nationale ?

Retour en haut