Alors que les parcs californiens s’apprêtent enfin à réouvrir leurs portes, le Resort a déjà les yeux tournés vers l’avenir. La Walt Disney Compagny a dévoilé ses projets d’expansions sur le long terme pour la destination et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne manquent pas d’ambition !

« Disneyland ne sera jamais terminé tant qu’il y aura de l’imagination quelque part dans le monde. » Et de l’imagination, il en faut pour trouver de la place au sein du Resort d’Anaheim ! Entouré d’orangeraies à ses débuts, le succès de Disneyland a rapidement fait venir les investisseurs qui y ont bâti motels en tout genre autour de la propriété pour attirer les touristes. Aujourd’hui, c’est toute la ville d’Anaheim qui s’est développé et a encerclé le Resort. Une situation unique dans l’univers des Parcs Disney qui contraint les Imagineurs à redoubler d’ingéniosité pour maximiser l’espace de chaque nouveau développement.

 

De nouvelles expériences immersives

Mais quand les Parcs sont proches de la saturation, que faire ? La réponse : s’étendre au delà de leur tracé initial ! C’est ce que propose le projet Disneyland Forward. Révélé ce 25 mars 2021, l’objectif est de développer davantage les zones entourant le Disneyland Hotel et Disney’s Paradise Pier Hotel situées à l’ouest de la propriété. Des terrains qui selon le plan de développement signé avec la mairie d’Anaheim en 1990 ne sont pas destinés à l’usage d’attractions. Le concept-art révélé reste volontairement flou sur les lands qui pourraient y être incorporés.

Sans rentrer dans les détails, Disney prend pour exemple les chantiers actuels de ses autres Resorts pour évoquer les possibilités d’histoires qui pourraient prendre vie grâce à ce nouveau plan. A titre d’exemple est ainsi mentionné Fantasy Springs et ses attractions Raiponce, Peter Pan et La Reine des Neiges pour Disneyland et Zootopie, Toy Story Land et Tron pour Disney California Adventure.

Les hypothèses et théories vont déjà bon train sur le net, certains voyant déjà le Royaume du Wakanda et Pandora à travers ces vues illustratives.

D’ici à ce que les expansions soient clairement définies, les 2 parcs ont déjà plusieurs nouveautés en réserve : l’Avengers Campus prévu pour cette fin d’année à Disney California Adventure et Mickey & Minnie’s Runaway Railway en 2023 au Disneyland Park.

Des zones de divertissement repensées

Mais ce n’est pas tout puisque Downtown Disney profiterait aussi d’un réaménagement avec de nouveaux restaurants et boutiques. Le Parking Toy Story, situé au sud de la propriété à quelques rues de là, serait également transformé en zone de divertissement avec hôtels, expériences de shopping et restauration comme le montre le concept-art ci-dessous :

Ce qui intrigue c’est que la notion de « Theme Park Experience » est aussi présente. Disney a assuré ne pas avoir de plans pour un 3ème Parc pour le moment. Alors que peut bien cacher ce bâtiment en rose clair ? Aurait-il un lien avec le fait que récemment Bob Weis, Président de Walt Disney Imagineering, a changé son titre en « President – Creative and New Experience Development » ? Une notion qui ferait allusion au développement d’Imagineering par delà les frontières des Parcs Disney mais qui reste encore pure spéculation.

Aucun budget n’a été précisé mais Disney prévoit d’apporter tous les détails nécessaires à l’approbation du plan d’ici 2023. Car c’est là le challenge qui attend maintenant la compagnie. Ses relations avec la ville d’Anaheim se sont fortement dégradées ces dernières années, la mairie n’étant plus aussi clémente pour alléger ses taxes en échange d’investissements. L’hôtel de luxe annoncé en 2018 à Downtown Disney avait ainsi fait les frais de cette brouille entre les 2 parties. Le lancement du site Internet et de cette campagne sont l’occasion d’imaginer à nouveau le futur ensemble, après une année marquée par la fermeture du Resort et la perte colossale de millions de dollars en taxes fiscales pour la mairie. Et pour mettre toutes les chances de son côté, Disneyland a d’ores et déjà annoncé qu’il financera entièrement le projet s’il est approuvé et ne demandera aucun investissement public.

Reste à savoir désormais ce qui deviendra réalité et ce qui restera à l’état d’une simple esquisse sur papier… En attendant, tous les rêves sont permis ! 

Retour en haut