Annoncée en grandes pompes avec Avengers Campus, cette nouvelle aventure mettant en scène Spider-Man est la clé de voute du dernier land-concept des parcs Disney. D’ores et déjà ouverte en Californie et prévue pour 2022 en France, cette attraction mettra le visiteur au cœur de l’action en mêlant écrans, interactivité et décors réels.

Dans le domaine de l’immersion, Walt Disney Imagineering n’a pas lésiné sur les moyens ces dernières années. Le virage numérique n’a cependant pas mis bien longtemps à forcer les plans et à propulser l’interactivité sur le devant de la scène. Après plusieurs essais plus que concluants comme Buzz Lightyear’s Space Rangers Spin ou encore Toy Story Mania, WEB SLINGERS: A Spider-Man Adventure pousse le procédé un peu plus loin.

Le concept

Proposer une expérience immersive, sensorielle et interactive. Voici un résumé plutôt compact du concept porté par cette attraction. Certains d’entre vous n’y verront qu’un rafraîchissement d’attractions déjà en place mais à la manière d’une montagne russe avec une figure inédite, Web Slingers apporte deux nouveautés loin d’être anodines. La première, et surement la plus visible consiste en la suppression de tout élément physique des mains des visiteurs. En effet, seuls vos bras vous permettront de participer en reproduisant le geste mythique de l’homme araignée.

La deuxième nouveauté est peut-être un peu plus insidieuse : la possibilité aux visiteurs, d’acheter un accessoire et d’avoir une expérience légèrement différente (le trait provoqué par les gestes du visiteur change de couleur/design). Pour l’instant, le changement reste très minime, mais il se pourrait, en cas de gros succès, que le concept s’émancipe de Web Slingers et se diffuse un peu plus dans les futures attractions. De quoi provoquer certaines réticences parmi les fans car en effet, c’est l’entrée de l’expérience personnalisée et payante dans une attraction ouverte à tous, une première dans le monde Disney.

L’expérience

Les visiteurs participent à une journée portes ouvertes au sein de l’entreprise W.E.B. (Worldwide Engineering Brigade) fondée par Tony Stark en personne. Spider-Man est présent pour présenter l’une des toute dernière invention : les Spider-Bots, mignons robots araignées de couleurs vives aux services des super-héros. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et les visiteurs sont invités à aider l’homme araignée pour désamorcer une situation difficile.

L’expérience se déroule donc au sein de l’Avengers Campus, avec une intégration des éléments extérieurs directement dans les visuels diffusés. En Californie par exemple, la Tour de la Terreur version Gardiens de la Galaxie est présente, faisant partie du land.

Ce procédé d’intégration continue entre les contenus numériques et le land n’en est pas à sa première dans les parcs, notamment dans le land Star Wars Galaxy’s Edge où les visiteurs se posent de nouveau sur Batuu à la fin de l’attraction sur le Faucon Millenium.

Une chose est sûre, WEB SLINGERS: A Spider-Man Adventure et plus largement Avengers Campus s’inscrivent parfaitement dans la continuité des investissements et des développements autour des licences Marvel dans les parcs Disney.

Nul doute que l’attraction deviendra rapidement un hit incontournable des deux parcs où elle sera présente.

 

Retour en haut