Depuis quelques jours, les visiteurs d’Universal Studios Hollywood ont la chance de pouvoir découvrir Super Nintendo World en (avant) avant première. En effet, bien que le land n’ouvrira officiellement ses portes que le 17 février, des tests anticipés sont réalisés pour permettre à Mario et sa bande d’être fin prêts pour les journées « avant-première » des Pass Members dès le 29 janvier. Alors, explorons le Royaume Champignon et découvrons les différences qui existent avec la version japonaise.

Un land plus petit et compacte qu’au Japon…

On le savait depuis de longs mois : les concepteurs de la version californienne du land ont dû se creuser la tête afin de faire tenir tous les éléments architecturaux dans un espace plus confiné qu’au Japon. Si toutes les icônes sont là (Château de Bowser, le Mont Kiléraide…), la configuration de la zone est tout de même quelque peu différente : contrairement au Japon, le Château de Peach se situe au même niveau que la majeure partie du land.

(Photo 1 : la version Californienne (via Twitter @SoCal360) / Photo 2 : Universal Studios Japan)

Ce changement, bien qu’imposé par le besoin d’optimiser la moindre empreinte au sol, a le mérite de rendre la découverte land plus accessible, en évitant les très nombreuses marches et le recours aux ascenseurs de la version nippone.

D’autres endroits sont révélateurs de ce rétrécissement forcé, à l’image du Château de Bowser : si au Japon l’imposant château sert d’entrée parfaite à l’attraction Mario Kart: Koopa’s Challenge, l’antre du dragon-tortue ne se dévoile que bien plus tard dans la file en Californie. L’espace a une nouvelle fois été optimisé par l’installation d’aller-retours de barrières, permettant accueillir les nombreux visiteurs impatients de prendre part à la course de Mario Kart !

(Photos : IGN et Universal Parks News Today)

Mais un élément encore plus marquant symbolise le manque de place dédié à la construction de Super Nintendo World, et cette fois-ci le préjudice n’est pas seulement visuel !

Yoshi absent de la grille de départ !

Au Japon, les visiteurs peuvent, en plus de l’attraction Mario Kart, profiter d’une seconde attraction : Yoshi’s Adventure, permettant de partir à l’aventure sur le dos de Yoshi pour une incroyable chasse au trésor à travers le Royaume Champignon. Cette attraction permet de proposer également une expérience plus familiale et surtout permet de d’absorber des centaines de visiteurs du land.

Vous l’aurez compris au titre de cette section : ce n’est malheureusement pas le cas à Hollywood. L’espace normalement dédié à la file d’attente de Yoshi’s Adventure a été justement alloué à l’entrée de Mario Kart: Bowser’s Challenge. La première partie de la file de cette dernière propose tout de même un clin d’œil à Yoshi en reprenant l’univers coloré de l’île de l’adorable dinosaure. Le reste de la file d’attente reprend quasiment trait pour trait ce qui existe déjà en Asie.

(Photos : Twitter @guyselga)

Mais rassurez-vous : des dizaines d’autres activités et expériences, semblables à celles du Japon, attendent les visiteurs à Super Nintendo World pour les occuper durant de longues heures.

Le Chef Toad s’adapte aux papilles américaines

Une chose est bien identique d’un land à l’autre : c’est Toad qui se met aux fourneaux avec sa brigade pour régaler les visiteurs de quelques plats hauts en couleurs dans son restaurant.

(Photo : Eater)

Si de nombreux plats signature sont identiques (ou ont été légèrement adaptés), la carte américaine propose quelques créations originales, plus adaptées à une clientèle américaine : ainsi par exemple, le « Chef Toad Short Rib Special » remplace le « Teriyaki Chicken & Super Star Rice » et la recette du Luigi’s Burger est quelque peu différente avec du poulet grillé au pesto prenant la place du poulet au curry vert. Si l’omelette japonaise Omuraisu a elle disparu de la carte, d’autres plats inédits complètent le menu : les Toadstool Cheesy Garlic Knots, la Super Star Chicken Salad ou encore le Princess Peach Cupcake en dessert.

(Photos : Eater)

Sur les premiers avis qui émanent de ces journées de tests, les plats semblent plus copieux mais perdent un peu de leur superbe dans les finitions des présentations. Nul doute que les employés prendront progressivement leurs marques afin d’être parfaitement rodés pour l’ouverture officielle. Après tout, les journées tests sont là pour ça !

Outre ces différents changements, le Super Nintendo World californien reste dans les grandes lignes similaire à ce qui se fait à Universal Studios Japan et offre une immersion totale dans l’univers de Mario, Luigi et Peach ! Même si aucune information officielle n’a été communiquée, les rumeurs vont bon train quant à la mise en projet prochaine de l’extension Donkey Kong, comme actuellement en construction au Japon. Super Nintendo World fera également partie des zones thématiques d’Epic Universe, le nouveau parc d’Universal Orlando Resort, qui devrait ouvrir à l’horizon 2025. 

Retour en haut