Dimension Parcs
Fermeture de Nationale 7 : hommage à ce classique du Parc Astérix

Fermeture de Nationale 7 : hommage à ce classique du Parc Astérix

4 septembre 2023

C’est désormais officiel, les derniers voyages à bord des tacots de la Nationale 7 ont lieu, avant une fermeture définitive le 5 novembre 2023.

Depuis 1992, cette attraction culte du Parc Astérix a fait parcourir des milliers de kilomètres à ses passagers. Rendons donc lui hommage une dernière fois en retraçant son histoire !

De Paris au Midi… au Parc Astérix

La véritable nationale 7 est peut-être l’une des routes les plus cultes de France ! De Paris à la Côte d’Azur, elle fait découvrir les paysages de nombreuses régions pendant près de 1000 km. C’est donc naturellement qu’elle est surnommée « route des vacances ». Avec le boom automobile après les années 50, elle a en effet permis à des millions de français de pleinement profiter de leurs congés payés pour aisément s’évader, alors que les autoroutes n’existaient pas encore.

Photo d'époque d'un carrefour de la Route Nationale 7
La Nationale 7 près de Melun en 1956

La route a été tellement marquante qu’elle fit l’objet de livres, films, jeux de société (1000 bornes), et chansons comme celle de Charles Trenet diffusée dans la file d’attente de l’attraction. Elle a même déjà eu un lien avec Astérix en 1965 en apparaissant dans l’album Le Tour de Gaule d’Astérix en tant sur « voie romaine VII ».

Case du Tour de Gaule d'Astérix où Astérix et Obélix marchent sur la voie romaine VII

Au Parc Astérix, la route des vacances s’installe en 1992, une année charnière marquée par l’ouverture de Disneyland Paris. Tout le monde craignait alors que le gaulois ne résiste pas à l’envahisseur, et la stratégie était de se différencier du parc américain, notamment en cultivant l’esprit gaulois. Nationale 7 entre parfaitement dans ce créneau en célébrant la culture rurale française, comme le spectacle Les Mousquetaires lancé cette même année.

Extérieur de la ferme de l'attraction Nationale 7 au Parc Astérix. Une vache et un cheval sont dans leur écurie.

Dès la file d’attente, on est plongé dans l’ambiance d’époque en découvrant un vieux garage automobile. Au son de chansons nostalgiques, on embarque dans un tacot ayant fait le plein pour nous emmener rouler dans la campagne.

Tacot de Nationale 7 dans la gare
Voiture sur la route de la Nationale 7 au Parc Astérix, avec un campement scout au loin

Le long du parcours, on passe devant un campement de scouts, un chasseur de papillons regrettant sa rencontre avec un taureau, un pêcheur circonspect, ou encore un jardinier débonnaire.

Personnage de jardinier dans l'attraction Nationale 7 au Parc Astérix
Chien dans sa niche dans l'attraction Nationale 7 au Parc Astérix

Bien sûr, il faut bien manier le volant pour éviter de finir comme certains automobilistes accidentés qu’on croise.

Pêcheur dans une mare, près d'une voiture en train de couler

Le voyage nous mène même jusqu’à des montagnes enneigées, pour terminer par la traversée d’une ferme où notre passage surprend les propriétaires endormis dans leur lit.

Couple âgé subitement réveillé dans leur lit dans l'attraction Nationale 7 au Parc Astérix

Un grand classique du Parc Astérix

Après 31 ans et des milliers de kilomètres parcourus, Nationale 7 n’est pas l’attraction la plus sensationnelle du Parc Astérix, mais a certainement marqué ceux qui ont grandi avec le parc. Combien d’enfants ont conduit leur première voiture à bord d’un de ces tacots colorés ? Et combien ont fait découvrir cette même aventure à leurs propres enfants des années plus tard ?

Opérateur du Parc Astérix faisant débarquer les passagers d'une voiture de l'attraction Nationale 7

Saluons le travail qui a été fait sur la conception de cette attraction, supervisée par Xavier Gassot, qui a également œuvré sur d’autres classiques comme Menhir Express, Tonnerre de Zeus, le Vol d’Icare ou Main basse sur la Joconde. Dans de nombreux parcs, tout ce qu’il y a à voir dans les attractions de ce type sont des fleurs et du gazon, alors qu’un véritable aménagement paysager et thématique a été créé pour la version du Parc Astérix.

Maquette du bâtiment de la ferme de l'attraction Nationale 7 du Parc Astérix
Maquette de la ferme

Le style rural des bâtiments fait plus vrai que nature et ceux-ci sont bondés de détails, et les différentes scènes aux personnages décalés sont amusantes. On retrouve ici la patte du Parc Astérix qui est toujours au cœur des nouveautés d’aujourd’hui : ne pas se prendre au sérieux pour passer un bon moment.

Croquis du garage
Croquis de la décoration intérieure du garage de l'attraction Nationale 7 au Parc Astérix
Décoration du garage
Croquis de la tenue de mécanicien d'un opérateur de Nationale 7 au Parc Astérix, et croquis de l'entrée non réalisée de l'attraction
Concepts non réalisés

Nationale 7 a peu changé depuis ses débuts, mais n’a pas tellement vieilli pour autant. L’attraction s’est tout de même mise à la page en se dotant d’un radar de vitesse pour camoufler un appareil photo, une idée simple mais efficace !

Route Nationale 7 passant sous un pont, avec un panneau avertissant d'un contrôle de vitesse

De plus, depuis le lancement de Peur sur le Parc en 2009, l’attraction est rebaptisée « Le Chemin des Sorciers » lors des festivités annuelles d’Halloween. Les personnages sont alors transformés et des créatures monstrueuses prennent possession des lieux, mais toujours avec humour.

Nationale 7 décorée pour Halloween au Parc Astérix

La fin de la Rue de Paris

Nationale 7 ferme au même moment que La Foire aux 6 Trouilles et la Maison de la Peur, deux activités d’Halloween qui lui sont accolées. Un vaste espace est alors libéré, ce qui est certainement une étape du vaste projet de remplacement total de la Rue de Paris qui a été récemment révélé. Une page se tourne pour ouvrir le chapitre d’une grande transformation du Parc Astérix.

C’est donc la fin du voyage pour Nationale 7 qui a droit à une retraite bien méritée, après avoir réjouit petits et grands pendant plus de 30 ans. Aucune attraction n’est éternelle, et nous avons hâte de découvrir ce que le Parc Astérix prépare à sa place.

En attendant, il reste quelques semaines pour profiter une dernière fois de la route des vacances, avant qu’elle-même prenne ses vacances.

Images de la maquette et des croquis : Gassot & Associés