Au vu de la date, cette bonne nouvelle a tout l’air d’être un poisson d’avril et pourtant : les autorités californiennes ont donné leur feu vert pour une réouverture des parcs à thème dès le 1er avril prochain, non sans condition…

Alors que la situation sanitaire et économique est toujours aussi floue en Europe, obligeant les destinations à repousser sans cesse leur date d’ouverture, la Californie donne une lueur d’espoir pour l’industrie.

Le Dr. Mark Ghaly, secretaire d’Etat en charge de la Santé en Californie, a apporté quelques précisions : seuls les comtés étant placés sous le barème rouge (le 2ème plus restrictif) par l’Etat de Californie pourront ouvrir leurs portes en capacité limitée.

Les prévisions annoncent un passage en rouge prochain pour les comtés accueillant les principaux parcs à thème de l’Etat. Ainsi, Disneyland Resort, Universal Studios Hollywood, Knott’s Berry Farm ou encore Six Flags Magic Mountain pourront accueillir jusqu’à 15% de leur capacité journalière – et exclusivement des résidents californiens.

Une nouvelle qui est bien entendu accueillie à bras ouverts par les dirigeants, comme le souligne Ken Potrock, Président de Disneyland Resort :

Nous sommes encouragés par le fait que les parcs à thème ont maintenant l’autorisation d’ouvrir pour ce printemps, ce qui permet à des miliers de personnes de retourner au travail, et d’aider grandement les entreprises voisines et toute notre communauté

En 2020, la branche Parks, Experiences & Products de The Walt Disney Company a enregistré une perte de 37% de ses revenus ($16 milliards, contre 26 milliards en 2019). Même constat pour un autre mastodonte : Universal Studios dont les revenus ont également chuté de 68,9% entre 2019 ($5,9 milliards) et 2020 ($1,8 milliards).

Les parcs devront rouvrir avec de nombreuses mesures et sous un protocole sanitaire strict : les points de restauration intérieurs seront fermés et les attractions indoor seront limitées. Les fluxs de visiteurs seront également contrôlés pour préserver une distanciation physique et un respect des gestes barrières.

Quand les Parcs à Thème deviennent des festivals gastronomiques !

Avant d’avoir cette belle surprise leur permettant d’ouvrir prochainement leurs portes, les destinations de loisir avaient trouvé une formule pour tout de même faire rentrer de l’argent dans les caisses : se transformer en festival gastronomique.

Le principe est simple : après avoir acheté un billet spécial, le visiteur a accès aux allées du parc et peut déguster les saveurs les plus populaires de son parc préféré, mais aussi faire du shopping et parfois profiter d’animations spéciales (points-photos, personnages, etc…).

Les prix varient selon les parcs et les jours – entre 45$ et 75$ et incluent des dégustations de produits, servis dans des kiosques extérieurs.

Tous les parcs – ou presque – ont lancé leur alternative : 

  • Knott’s Taste of Boysenberry Festival : $45 (incluant 5 snacks et le parking) du 5 mars au 2 mai 2021
  • Taste of Universal : 44$ la semaine / $49 le week-end (incluant 5 snacks, le parking), du vendredi au dimanche en mars et avril
  • A Touch of Disney : 75$ (incluant $25 de crédit, le parking et le Disney PhotoPass) à partir du 18 mars 2021

Disneyland Resort rouvrira le 30 avril, Universal Studios Hollywood le 16 avril

Peu de temps après l’annonce gouvernementale, les 2 principaux acteurs de l’industrie en Californie ont officialisé des dates de réouverture : le 30 avril pour Disneyland Resort et le 16 avril pour Universal Studios Hollywood.

Niveau expériences, les visiteurs pourront donc profiter de nouveautés : « Snow White’s Scary Adventures » à Disneyland Resort, ou encore l’attraction « The Secret Life of Pets: Off the Leash! »  et un nouveau final pour Jurassic World – the Ride pour les concurrents d’Universal Studios !

 

Autre parc de Californie et autre réouverture : Knott’s Berry Farm rouvrira ses portes le 21 mai – et même dès le 6 mai pour les passeports annuels !

Un presque « retour à la normal » pour les parcs à thème californiens, qui on l’espère ouvrira la voie à une augmentation progressive de la jauge d’accueil de ces lieux, et d’une amélioration de la situation sanitaire aux Etats-Unis, et partout dans le monde.

Retour en haut