Ce mardi 27 février restera gravé pour toujours dans l’histoire de Disneyland Paris, et pour cause : Bob Iger (CEO The Walt Disney Company) a annoncé, aux côtés du Président de la République française Emmanuel Macron, la mise en chantier d’un plan d’investissement de près de 2 milliards d’euros dès 2021.

« Nous poserons la 1ère pierre l’an prochain et les ouvertures s’échelonneront entre 2020 et 2025. »

Pour faire court, il s’agit ici du plus gros investissement du Resort Parisien depuis l’ouverture du Parc Walt Disney Studios en 2002. Mais alors, de quoi se compose ce projet d’envergure qui fera date ?

Marvel, Star Wars et La Reine des Neiges au Parc Walt Disney Studios

Ces prochaines années, le Parc Walt Disney Studios sera au centre de toutes les attentions puisque ce dernier est amené à voir sa superficie totale doubler grâce à ce plan d’investissement, à travers notamment la création de 3 nouvelles zones immersives :

  • Une zone Marvel : le studio aux multiples franchises à succès racheté par The Walt Disney Company en 2009 aura le droit à sa propre partie du parc, en lieu et place de Backlot. À la D23 Expo Japan, la première attraction de la zone a été dévoilée, avec l’arrivée dès 2020 d’Iron Man à la place de « Rock’n’Roller Coaster avec Aerosmith ». L’aspect extérieurs des différents bâtiments seront totalement retravaillés avec des façades d’écran, comme semble l’indiquer le concept-art ci-dessous.Autres détails : la modification de l’actuel Armageddon : Les Effets Spéciaux et la reproduction taille réelle du fameux Quinjet des Avengers.

  • Un land dédié à la Reine des Neiges : récent succès incontournable des Studios Disney, et véritable phénomène générationnel, Anna et Elsa ne seront pas en reste avec la reproduction du royaume d’Arendelle. Pas de doute que cette future zone rencontrera un grand succès auprès des familles et devrait être une merveille de thématisation à l’image du futur land d’Hong Kong Disneyland.

Un second souffle pour le Parc Walt Disney Studios

Cette annonce peut être vu comme un véritable cadeau du ciel pour le Parc Walt Disney Studios, considéré par un grand nombre comme l’une des moins belles réussites de Walt Disney Imagineering. Le « layout » du parc sera entièrement repensé, avec notamment la démolition de la gare centrale de Studio Tram Tour : Behind the Magic qui permettra cette expansion.

À la place, un grand boulevard central servira de nouvelle artère de vie qui pourra être animé de différentes façons : on semble deviner sur le concept-art des petits chalets tout au long de l’allée, dans l’esprit de ce qui se fait pour le Epcot International Food & Wine Festival à Walt Disney World.

Autre nouveauté, et de taille : la création d’un gigantesque lac autour duquel se situeront les 3 nouvelles zones. Il s’agira là du nouveau cœur du Parc Walt Disney Studios et de nombreux spectacles devrait s’y dérouler. Les abords de ce lac pourront servir dans les années futures comme route exploitable pour de futures parades diurnes et nocturnes.

En plus de « faire respirer » le Parc Walt Disney Studios, le concept-art fait la part belle aux arbres et autres espaces verts.

Des nouveautés également pour les zones existantes

En plus d’être marqué par la création de 3 nouvelles zones thématiques et immersives, le concept-art officiel nous laisse présager que d’autres projets pour des lands déjà existants sont à l’étude, à l’image de Toy Story Playland qui pourrait accueillir une attraction ressemblant fortement à Alien Swirling Saucers (Walt Disney World Resort).

Autre détail : les plus attentifs remarqueront l’ajout d’un éventuel restaurant toujours pour Toy Story Playland, non loin d’une statue géante de Woody, qui ferait office d’entrée bis dans la zone.

Vous l’aurez compris, ce plan d’investissement se jalonnera par phases dans les prochaines années, qui seront également marqués par des évènements de premier plan tels que le 30ème anniversaire de Disneyland Paris ou encore les Jeux Olympiques d’Été à Paris. Avec un tel projet, Disneyland Paris s’impose à nouveau comme le leader incontestable du marché, et devrait continuer à asseoir son rang de première destination touristique européenne encore pour de nombreuses années…

Retour en haut