Malgré une année 2020 très difficile et une saison 2021 déjà écourtée, la Compagnie des Alpes, groupe propriétaire du Parc Astérix, ne compte pas se reposer pas sur ses lauriers et continue de penser à l’avenir pour rebondir ! Le lancement de l’immense launch coaster Toutatis en 2023 marquera déjà une étape importante, mais un projet « Grand Astérix » est aussi à l’étude pour transformer le parc en une véritable destination de court séjour. Hôtel supplémentaire ? Second parc ? On résume tout dans cet article !

Un grand quatrième hôtel

Depuis plusieurs années, le développement de l’offre hôtelière du Parc Astérix bat son plein. L’hôtel originel Les Trois Hiboux a été agrandi, et les superbes Cité Suspendue et Quais de Lutèce sont sortis de terre. Cela s’est accompagné de records de fréquentation battus sans cesse dans le parc, pourquoi donc s’arrêter là ?

Le projet Grand Astérix envisage tout simplement la construction d’un quatrième hôtel deux fois plus grand que chacun des trois autres, pour faire passer le nombre total de chambres de 450 à 750. Il serait accompagné par deux restaurants et un centre de séminaires, de quoi proposer de magnifiques séjours à tout type de clientèle.

Un second parc… aquatique ?

L’absence de piscine dans l’hôtel quatre étoiles Les Quais de Lutèce vous a surpris ? Attentez que l’eau coule sous les ponts et vous serez peut-être comme un poisson dans l’eau ! En effet, la Compagnie des Alpes a déjà évoqué des ambitions de seconds parcs pour ses destinations françaises, notamment un « centre aquatique » dans le cadre du projet Grand Astérix. Cela reste encore vague, mais ce choix serait peu étonnant puisqu’il se glisse dans le sillage d’autres projets du groupe comme Bellewaerde Aquapark ouvert en 2019 en Belgique, ou Aquascope, parc aqua-ludique qui prendra le large en 2024 au Futuroscope.

Le Parc Astérix ne jette donc pas ses armes et est plein d’idées pour accélérer son développement. Même si le sort du projet Grand Astérix ne sera scellé que plus tard en 2021, il va être intéressant de suivre les grandes ambitions de la destination qui compte bien résister encore et toujours à l’image de « petit village gaulois » qui lui collait à la peau à ses débuts.

L’immense attraction Toutatis qui arrive en 2023 ne serait-elle donc qu’une simple mise en bouche ?

Retour en haut